Where i end and you begin
The Sky Is Falling In
premier live
?
version originale
26 mai 2003, Hail to the thief
4:29

Elle semble évoquer un événement monumental : comme celui qui a causé la disparition des dinosaures...

Thom
La disparition des dinosaures ? Je devais sécher sur un vers - je l'ai déjà utilisée celle-là. Ca montre qu'on était assez pressés.
Jonny
C'est une autre chanson d'amour, pas vrai, vieille guimauve ?
Thom
Laisse-moi réfléchir une seconde. Oui, je pense que c'est ça. Sur les deux derniers disques, on peut dire que j'avais un problème avec le fait que certaines choses soient lues et comprises d'une certaine façon, ce qui vient de expérience sur OK Computer -c'était dingue. Maintenant, je n'ai plus ce problème, c'est pourquoi on a choisi d'imprimer les paroles sur la pochette, parce que d'une certaine manière, j'aime l'idée que les gens lisent les choses différemment.
NME
sur le site officiel
(The Sky is Falling in.)

There's a gap in between
There's a gap where we meet
Where I end & you begin
And I'm sorry for us
The dinosaurs roam the earth
The sky turns green
Where I end & you begin
I am up in the clouds
I am up in the clouds
And I can't
& I can't come down
I can watch but
Not take part
Where I end & where you start
where you you left me alone
You left me alone.
X will the mark the place
Like parting the waves
Like a house falling
into the sea

I will eat you all alive

And there'll be no more lies
 
tentative de traduction
Il y a un fossé entre nous
Il y a un fossé où nous nous sommes rencontrés
Où je finis et où tu commences
Et je suis désolé pour nous
Les dinosaures parcourent la planète
Le ciel devient vert
Où je finis et où tu commences
Je suis dans les nuages
Je suis dans les nuages
Et je ne peux pas
& je ne peux pas redescendre
Je peux observer mais
Je ne peux pas y prendre part
Où je finis et où tu commences
Où tu m'as laissé seul
Tu m'as laissé seul.
Une croix marquera l'endroit
Comme pour écarter les vagues
Comme une maison qui tombe dans la mer

Je te mangerai vivant

Et il n'y aura plus de mensonges