Sulk
version originale
13 mars 1995, The Bends
3:42

Une des premières créations de Thom, la chanson a été inspirée par une tuerie inexpliquée à Hungerford, Angleterre, en 1987. La chanson parlait à l'homme seul responsable du carnage; au lieu de "just like your dad", on y entendait "just shoot your gun". Mais à l'époque de la sortie, Kurt Cobain était encore chaud, si l'on peut dire, et le groupe n'a pas voulu prêter à confusion : Sulk n'est pas un hommage à Nirvana.

C'est une des chansons que le groupe n'aime pas. Elle a seulement été jouée quelques fois en concert à contrecœur en 1994 et 1995, pour faire plaisir aux fans. Pour l'écouter, tentez le site de LIFT.

Thom
C'est la dernière chanson qu'on a fait pour The Bends. Il y a des milliers de tambourins dessus, mais on ne les entend pas vraiment sur la version définitive. C'était une chanson étrange parce que du hit que la maison de disques voulait qu'elle soit, elle est passée au statut de chose la moins aimée de l'album.
 

successeur de Creep ?

John Leckie
It was either going to be Sulk, The Bends, Nice Dream or Just. We had to give those absolute "attention, make the amazing, instant smash hits number 1 in America". Everyone was pulling their hair and saying, "It's not good enough! We were trying too hard".
Thom
This is a song from The Bends, and it seems to make everyone happy.
Thom
Listen out for the 100 tambourines. I do.
answerphone
Phil
Long time coming
answerphone
Ed
The last song to be recorded, done at Abbey Road and without doubt the hardest to finish - we'd made many attempts at it, but came back to how it sounded in rehearsal. I do however think this could have been mixed better.
answerphone
Jonny
I was too ill to stand when this was done, I played on the floor, unable to tell what was good/bad. Mexico's revenge.
answerphone
Colin
...got a good beat.
answerphone