Pearly*
how'd you
get your
teeth so
pearly?
dew-drop
dishes
white-washed
faces

she runs from the third world
pearly

vanilla           feel it crawl to me
milkshakes        crawl back again
from Hard Rock    whatever you say
Cafes             it won't go away
that's where      I feel it crawl to me
she got her       crawls back again
sweet tooth       it won't go away
for white boys    whatever you say

she runs from the third world
pearly

hurts me
darling/daddy hurts me
darling/daddy hurts me
darling/daddy hurts me
version originale
27 mai 1997, Paranoid Android CD1
25 août 1997, Karma College
3:34
remix
27 décembre 1997, Running from Demons
3:37

Jouée une ou deux fois en concert. Une de mes préférées, très dense, et la section à deux voix, wouaou (tout comme, par exemple, Let Down ou How Can You Be Sure?).

Stanley Donwood
its a schematic for the little gleam you get on californian teeth on tv
glad to be of use for once
message board, 6 juillet 2000

L'astérisque a une autre origine supposée pour le moins étrange : le groupe a enregistré une version du titre, l'a laissée de côté, puis l'a remixé. Pour distinguer le remix, on y aurait accollé une étoile. L'histoire est peu probable, vues les paroles. Un second remix a été fait pour la version japonaise de No Surprises, mais on y aurait conservé l'étoile.

Ce remix a une guitare plus lourde au début; Jonny joue une fin différente à la guitare. Les deux versions commencent avec Phil et Ed à la batterie en même temps !