Black Star
version originale
13 mars 1995, The Bends
?, High & Dry juke-box
1996, promo Bones
4:07
reprise
27 octobre 2003, True love waits, Christopher O'Riley
3:35
?

C'est la préférée du groupe sur The Bends, et ils la jouent encore souvent en concert. Une qui a une signification personnelle pour Thom, et peut-être pour une copine à lui :

Thom
C'est à propos du sexe le matin. C'est le meilleur moment pour le faire. Surtout si on s'est lavé les dents avant.
Thom
Ce que je préfère à propos de cette chanson, c'est la guitare de Jonny quand on arrive au refrain. C'était complètement dingue après parce que tout le monde nous disait : 'Il faut qu'on réenregistre la guitare, parce que ça sonne bordélique'. Jonny et moi on était là : 'non non non'.
Thom
This is a song on The Bends which is about... no, no... it's about kinda, trying to cope with reality and real life and it's fucking... y'know, real life's really really boring. ThatÍs why we do this. It's called Black Star.
Voici une chanson de The Bends à propos de... non, non, elle parle de, si on veut, essayer de faire face avec la réalité et la vraie vie et c'est, putain... vous savez, la vraie vie, c'est vraiment, vraiment chiant. C'est pour ça qu'on fait ça. Elle s'appelle Black Star.
16 avril 1996, Paris
Thom
If Harry Niellson were alive today we'd beg him to sing this. He was dead however, so I had to bloody do it. Sober.
answerphone
Phil
Bit of a watershed during first RAK sessions - recorded in an afternoon, it got our creative juices flowing again.
answerphone
Ed
This was recorded when John (Leckie) was away for a day - we rehearsed the song for about an hour then recorded it.
answerphone
Jonny
This was done when John Leckie was at a wedding - there was a real 'teacher's away' larkiness to that day, hence the ace raggedness of the playing.
answerphone
Colin
Wow! Fave 'heavy' rock number.
 
answerphone